Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
EA2694 (directeur : DUHAMEL ALAIN)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Étude des stratégies médicamenteuses dans la prise en charge médicalisée de l'arrêt cardiaque
réf. -AUT/2017083
responsable : HUBERT HERVE
courriel : herve.hubert@univ-lille2.fr
description du projet :
L'arrêt cardiaque (AC) est une problématique majeure de santé publique responsable d'environ 50000 décès par an en France. La réanimation des AC bénéficie de recommandations internationales qui ont été actualisées en 2015 par l'International Liaison Committee on Resuscitation (ILCOR). Parmi les stratégies de prise en charge, le traitement médicamenteux fait partie des actions thérapeutiques à la disposition des équipes médicalisées (SMUR). Les médicaments de la RCP sont en nombre limité, et les nouvelles recommandations vont dans le sens d'une simplification accrue de la pharmacopée. La place des vasopresseurs, des antiarythmiques, des thrombolytiques, ainsi que le choix des solutés et des voies d'injections sont abordés dans les dernières recommandations. Mais malgré l'existence de ces recommandations, le niveau de preuve dans l'utilisation de cet arsenal thérapeutique reste à consolider. Par exemple, l'utilisation «historique» de l'adrénaline dans l'AC n'a jamais fait l'objet d'études randomisées contre placebo prouvant que l'utilisation de ce vasopresseur de référence améliore la survie des patients victimes d'AC à la sortie de l'hôpital. Tout comme pour l'adrénaline, l'état de l'art en matière d'étude de l'intérêt de l'utilisation des antiarythmiques reste limité, en particulier concernant l'étude de son impact (positif ou négatif) sur la survie à la sortie de l'hôpital. Ce manque ou la faiblesse de preuve scientifique est sans doute lié à la difficulté de mise en place d'études, randomisées contrôlées ou non, dans le cadre de l'urgence préhospitalière et de celui de l'AC. L'ILCOR considère que les registres sont sans doute des solutions importantes pour améliorer les connaissances scientifiques sur la thématique en facilitant notamment l'accès aux données.
Dans ce cadre, en nous appuyant sur le registre national français des arrêts cardiaques, l'objectif de ce projet de thèse est d'une part de faire un état des lieux concernant l'utilisation des tr
téléchargez le projet :
  • EN DETAILS

  • mots-clés : arrêt cardiaque; médicament; évaluation; santé publique; registre

    compétences souhaitées : Pour mener à bien ce travail de santé publique, le candidat pourra s'appuyer sur un accès simplifié aux données du registre RéAC (Pr Hervé Hubert), sur le soutien méthodologique de l'équipe de santé publique de Lille (EA2694, Pr Alain Duhamel) e