Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR8204-U1019 éQ. 03 (directeur : VISCOGLIOSI ERIC)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Identification de la signature moléculaire des neoplasies induites par Cryptosporidium parvum sur des modèles in vivo et in vitro
réf. -3IM/2017080
responsable : CERTAD GABRIELA
courriel : gabriela.certad@pasteur-lille.fr
description du projet :
Les protozoaires du genre Cryptosporidium infectent un grand nombre de vertébrés y compris l'homme. La cryptosporidiose touche aussi bien les individus immunocompétents qu'immunodéprimés. Elle est, cependant, plus sévère chez ces derniers. Une étude menée récemment en Asie et en Afrique a rapporté également que ce parasite est la seconde cause de mortalité infantile due à des diarrhées. De plus, nous avons montré que différentes souches de Cryptosporidium parvum (C. parvum) qu'elles soient d'origine animale ou humaine, sont capables, même avec un seul parasite, d'induire des adénocarcinomes digestifs chez un modèle murin. Plus encore, nous venons de mettre également en évidence le développement par ce parasite de néoplasies sur un modèle de culture 3D d'explant entériques murins. D'autre part, de plus en plus d'études réalisées sur des populations humaines, rapportent une association entre la cryptosporidiose et la pathologie cancéreuse colique. Cependant, bien qu'il ait été montré que, Cryptosporidium agit sur les voies de signalisation telle que la voie Wnt/ béta-catenin et le cytosquelette de la cellule hôte, les mécanismes conduisant à ces transformations restent flous et doivent être élucidés. C'est pourquoi, et dans le but de définir une signature moléculaire des lésions induites par C. parvum, nous avons décidé de continuer à explorer les voies de signalisations et les altérations du cytosquelette impliquées dans ce processus de cancérogénèse par des approches, biochimiques (Western blot), moléculaires (Dual RNAseq) et cellulaires (Immunofluorescence, Immunohistochimie et microscopie électronique). Ceci sera appliqué aussi bien au modèle in vivo qu'in vitro infectés par des souches de C. parvum de virulence variables. L'idée serait donc in fine de pouvoir identifier cette signature moléculaire dans des lésions coliques murines et humaines. Ce travaille permettrait de fournir de nouvelles connaissances au sujet des cancers induits par des infections et de fournir ain

mots-clés : Cryptosporidium, infection, infection et cancer, cancer colorectal, souris SCID, culture 3D, ex-vivo, voies de signalisation cellualire, parasitologie.

compétences souhaitées : Histologie, Biochimie (Western-blot, ELISA...), bilogie moleculaire (PCR, RT-PCR, q PCR...), microscopie (confocal, microscopie electronique), parasitologie.