Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
EA2694 (directeur : DUHAMEL ALAIN)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Etude du risque de prématurité selon l'équilibre de la flore bactérienne vaginale
réf. -3IM/2017076
responsable : SUBTIL DAMIEN / DESSEIN RODRIGUE / Co-encadrant : Rodrigue DESSEIN
courriel : Damien.SUBTIL@CHRU-LILLE.FR / rodrigue.dessein@chru-lille.fr,rodrigue.dessein@chru-lille.fr
description du projet :
La région du Nord Pas de Calais est l'une des régions françaises les plus touchées par la naissance prématurée, principale cause de mortalité périnatale et de morbidité. Les coûts humains et médico-économiques résultant de la prématurité sont considérables. Les causes de la prématurité spontanée ne sont pas bien connues. L'infection semble être la cause la plus probable de naissance prématurée due à la migration des microorganismes de la cavité vaginale vers le placenta normalement stérile. Les morphotypes bactériens évalués par microscopie optique à partir de frottis vaginaux colorés conduisent à la description d'anomalies qualitatives du microbiote vaginal appelées vaginose bactérienne. La vaginose bactérienne au premier trimestre de la grossesse est associée à un doublement du risque de naissance prématurée. Les nouvelles techniques de PCR innovantes telles que le système OpenArray ou la PCR digitale nous permettent aujourd'hui de détecter et de quantifier précisément plusieurs espèces bactériennes de cultures difficiles qui ne sont pas facilement observables par microscopie optique. Nous avons donc mené une étude rétrospective "cas-témoins" dans 35 hôpitaux maternels dans la région du Nord Pas de Calais, dans le cadre de la PREMEVA 2 de PHRCN, ce qui nous a permis de collecter à la fois les caractéristiques cliniques (général, obstétrique) et un échantillon vaginal de 500 patients qui ont eu un accouchement prématuré spontané entre 22 et 37 SA et 500 patients qui ont accouché au bout de 37 semaines. Ces échantillons vaginaux ont été recueillis au premier trimestre de grossesse pour tous les patients inclus. Ainsi, l'objectif de cette étude permettra de mesurer le risque de prématurité spontanée associé à un ou plusieurs microorganismes classiquement trouvés dans la vaginose bactérienne en utilisant l'approche OpenArray et PCR digitale. Le risque relatif de naissance prématurée spécifique à chaque microorganisme sera abordé par son odds ratio, après régression logistique du

mots-clés : vaginose bactérienne, prématurité, biologie moléculaire, épidémiologie, risque relatif

compétences souhaitées : Méthodes d'étude statistique, technologie biomédicale, technique moléculaire, méthode biostatistique, recherche clinique