Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
INSERM U995 éQ. 01 (directeur : DUBUQUOY LAURENT)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

EVICTION : dEoxyniValenol en tant que facteur de risque pour les maladies Inflammatoires chroniques de l'intestin : détoxifiCaTion chez l'homme et Impacts sur le microbiOte et l'homéostasie intestiNale.
réf. -3IM/2017073
responsable : DESREUMAUX PIERRE
courriel : pdesreumaux@hotmail.com
description du projet :
La mycotoxine Déoxynivalenol (DON), produite par les champignons de type Fusarium, est un contaminant retrouvé dans les produits céréaliers partout dans le monde. DON cause de nombreux effets toxiques en termes de croissance, réponse immune, reproduction ou développement. Au niveau intestinal, DON affecte des fonctions immunes clés qui pourraient conduire au développement de pathologies intestinales. Le lien entre l'exposition à DON et les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) représente le but principal de ce projet. En effet, les différents acteurs de la physiopathologie des MICI restent mal décrits. Nous émettons l'hypothèse qu'un défaut de détoxification de DON, faisant intervenir la flore intestinale et les enzymes endogènes, pourrait conduire à une susceptibilité accrue au DON chez les patients atteints de MICI. Notre projet se focalisera sur la pertinence humaine de l'effet indésirable du DON sur l'intestin en étudiant son exposition et son métabolisme et leurs conséquences en contexte sain et pathologique au cours des MICI. Ce projet de thèse se divisera en 4 parties :
La cartographie du métabolisme de DON chez l'homme, la détoxification intestinale du DON en condition saine et pathologique, l'effet réciproque entre le DON et le microbiote intestinal et les effets de l'exposition sub-chronique orale de DON chez des souris gnotobiotiques humanisées.

mots-clés : Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) mycotoxine Deoxynivalenol microbiote détoxification

compétences souhaitées : Etudiant motivé, sachant travailler en équipe Connaissances en biologie cellulaire et moléculaire et en immunologie/inflammation Compétences en modèles expérimentaux murins, biologie moléculaire et histologie