Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
INSERM U1172 éQ. 04 (directeur : QUESNEL BRUNO)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Induction de la différenciation dans la leucémie aigüe myéloïde par inhibition des protéines HOX
réf. -CAN/2017063
responsable : DAVID-CORDONNIER MARIE-HELENE
courriel : marie-helene.david@inserm.fr
description du projet :
La leucémie aiguë myéloïde (LAM) est le type de leucémie de l'adulte le plus fréquent (plus du 1/3 de l'ensemble des cas de leucémies) avec une survie de seulement 30% à 5 ans chez les patients de moins de 65 ans et très peu au-delà. La LAM reste principalement traitée par greffes et chimiothérapies conventionnelles. Si quelques thérapies ciblées sont évaluées en essais cliniques, ils n'apportent à l'heure actuelle pas de vraie révolution dans le traitement. Seules les LAM-M3 (ou Leucémies Aigues Promyélocytaires) ont connu une vraie révolution dans leur traitement par l'utilisation d'agents différenciateurs ciblant le facteur de transcription PML-RARa pour >90% survie à 5 ans. Concernant les cibles oncogènes, un certain nombre d'entre elles interviennent dans les processus de prolifération ou de résistance à la mort et pour lesquelles des thérapies ciblées sont recherchées. Mais si la part de ceux impliqués dans le blocage de la différenciation, résultant en cette accumulation de blastes indifférenciés qu'est la LAM, est importante, ils ne sont que peu ciblés en thérapeutique alors même que l'efficacité des stratégies différenciatrices est avérée.
Parmi les protéines bloquant la différenciation des blastes, les facteurs de transcription de la famille HOX sont largement impliqués dans les leucémies. Sur cette base, nous travaillons à l'inhibition de ces facteurs de transcription pour réenclencher le processus de différenciation des cellules leucémiques en cellules fonctionnelles matures.
Dans le cadre de ces travaux, le projet de thèse portera sur des aspects de validation de la différenciation induite par blocages des protéines HOX avec des aspects à la fois au niveau morphologique, moléculaire et fonctionnel, par des analyses in vitro, sur modèles cellulaires et in vivo.

mots-clés : Leucémie, Différenciation, Facteurs de transcription, Thérapie ciblée

compétences souhaitées : Méthodologies: culture cellulaire, infections lentivirales, extractions de protéines/ARN, Western Blot, ELISA, qPCR, FACS, Immunohistochimie, interface cellule-cellule, expérimentation animale.