Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR CNRS 8161 éQ. 03 (directeur : SONCIN FABRICE)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

MicroARNs impliqués dans l'activation de l'endothélium des vaisseaux sanguins et l'échappement à l'immunité anti-tumorale
réf. -CAN/2017061
responsable : SONCIN FABRICE
courriel : fabrice.soncin@ibl.cnrs.fr
description du projet :
Les vaisseaux sanguins des tumeurs représentent la première barrière entre les cellules cancéreuses et la circulation sanguine et les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins régulent l'infiltration dans la tumeur de cellules de l'immunité présentes dans la circulation sanguine, jouant un rôle majeur dans le contrôle de la croissance tumorale. En effet, afin de détruire les cellules cancéreuses, les cellules de l'immunité doivent tout d'abord infiltrer la masse tumorale mais l'endothélium des vaisseaux tumoraux, quoiqu'imparfait, protège activement les cellules cancéreuses de cette infiltration. Cet échappement à l'immunité anti-tumorale est connu pour être, en partie, dépendant de la répression de molécules d'adhérence des leucocytes à la surface des cellules endothéliales et de leur activation.
Le projet consiste à étudier des microARNs récemment identifiés par l'équipe qui maintiennent les cellules endothéliales dans un état non-activé et leur rôle dans l'échappement à l'immunité anti-tumorale. Nous proposons 1) d'étudier les mécanismes par lesquels ces microARNs maintiennent l'endothélium non-activé in vitro, notamment dans des modèles de vaisseaux reconstitués en BioMEMs, 2) d'identifier leurs gènes cibles responsables de ces fonctions, 3) d'étudier les effets des microARNs sur l'activation de l'endothélium in vivo 4) d'étudier les effets des microARNs candidats sur l'échappement à l'immunité anti-tumorale in vivo.
Enfin, en collaboration avec des équipes cliniques, nous proposons d'analyser l'état d'activation de cellules endothéliales de tumeurs humaines et de corréler cet état à l'expression de ces microARNs et à la réponse aux traitements.
Ce projet nous permettra ainsi d'étudier de nouveaux microARNs qui participent à l'homéostasie vasculaire et dont la dérégulation joue un rôle important dans les maladies inflammatoires et la progression tumorale.

mots-clés : vaisseaux sanguins, cancer, immunité, BioMEMs

compétences souhaitées : Biologie moléculaire et cellulaire (culture de cellules, transfection, analyse d'expression de gènes et protéines, immunofluorescence, microscopie...), modèles animaux et analyse de tissus (modèles tumoraux, d'inflammation, immunohistochimie, analyse