Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
INSERM U1011 éQ. 01 (directeur : STAELS BART)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Le rôle de l'Apolipoproteine F dans le développement de la NAFLD
réf. -CVM/2017056
responsable : STAELS BART / Co-encadrant : Joel HAAS
courriel : Bart.Staels@pasteur-lille.fr,joel.haas@pasteur-lille.fr
description du projet :
La prévalence de la NAFLD (nonalcoholic fatty liver disease ou stéato-hépatopathies non alcoolique) est en constante augmentation dans les pays industrialisés. Cette pathologie, caractérisée par une accumulation excessive de triglycérides dans le foie, est fortement associée au syndrome métabolique (obésité, résistance à l'insuline, dyslipidemie). Parmi les NAFLD, on distingue ainsi la stéatose « simple » de la NASH (nonalcoholic steatohepatitis ou steatohépatite non alcoolique), caractérisée par une stéatose associée à la présence d'une inflammation et/ou d'une fibrose. Le risque de stéatohépatite est nettement augmenté chez les personnes obèses dont la prévalence de stéatohépatite dépasse les 25%. Aujourd'hui il n'existe aucune thérapie pharmacologique pour le traitement de la NASH. Il y a, donc, un intérêt grandissant pour le développement de cibles thérapeutiques potentielles pour la NAFLD.
Il existe un lien fort entre le métabolisme hépatique des lipides et la NAFLD. Pour le moment, les seules mutations identifiées qui sont associées avec la NAFLD agissent dans le métabolisme des lipides (e.g. PNPLA3, TM6SF2). Le laboratoire d'accueil a récemment identifié l'apolipoprotéine F (ApoF) comme un facteur qui pourrait agir dans la pathogénèse de la NAFLD chez l'homme. L'ApoF est une protéine circulante, associée aux lipoprotéines HDL et LDL. Des études récentes ont montré que la surexpression de l'ApoF chez la souris diminue le taux plasmatique de cholestérol ainsi que les HDL. Cependant, un lien direct avec la NAFLD n'a pas été décrit.
Le but de ce projet est de déterminer le rôle de l'ApoF dans la régulation de la balance des lipides hépatiques et évaluer son utilité comme biomarqueur pour la NASH. Cela sera accompli par l'utilisation de deux modèles animaux induisant la surexpression ou la sous-expression de l'ApoF spécifiquement dans le foie. Une fois établie, ces modèles seront soumis à un régime d'induction de la NASH pour déterminer si une modification de l'ApoF

mots-clés : obésité, foie, métabolisme des lipides, insulino-resistance, pathophysiologie de NAFLD

compétences souhaitées : extration/dosage des lipides, qPCR, histologie, physiologie, modèles animaux