Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR8204-U1019 éQ. 02 (directeur : KHALIFE JAMAL)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Caractérisation moléculaire et fonctionnelle de la PfWDR82 chez P. falciparum : relation avec la PP1
réf. -3IM/2017055
responsable : KHALIFE JAMAL
courriel : Jamal.Khalife@pasteur-lille.fr
description du projet :
La Protéine Phosphatase de type 1 (PP1) est une enzyme essentielle pour la cellule eucaryote. Son activité, sa localisation et sa spécificité sont finement contrôlées par un nombre important d'interactions avec diverses protéines partenaires/régulatrices. Chez Plasmodium falciparum (Pf), nous avons pu identifier 4 protéines conservées capables de réguler l'activité de PfPP1. De plus, les approches par génétique inverse suggèrent qu'elles sont essentielles à la vie du parasite dans les globules rouges. Cependant, l'étude par génomique comparative n'a pas montré la présence d'une protéine nommé PNUTS (PP1 NUclear Subunit 1) dans le parasite Pf, malgré sa conservation au cours de l'évolution (de la levure à l'homme). Chez les eucaryotes, cette protéine est impliquée dans la régulation de la décondensation des chromosomes, processus nécessaire pour le bon déroulement de la division cellulaire. Pour assurer cette fonction, PNUTS fait partie d'un complexe protéique contenant notamment la PP1 et la protéine WDR82 chez l'homme ou Swd2 chez la levure. Une analyse approfondie du génome/transcriptome de P. falciparum a permis de mettre en évidence la présence d'un gène putatif (identifiant PF3D7_1243800) dont le produit est homologue à WDR82/Swd2. De plus, la séquence protéique déduite montre la présence de 3 motifs potentiels d'interaction avec PP1.
Ainsi, la présence chez P. falciparum de PP1 et d'un homologue à la protéine WDR82/Swd2 soulève la question quant à la capacité de ce dernier à interagir avec PfPP1, ainsi que son rôle dans la régulation de la décondensation des chromosomes du parasite. Des résultats préliminaires obtenus au laboratoire ont montré que PfWDR82 exprimée sous forme recombinante interagit avec PfPP1 in vitro.
L'objectif principal de cette thèse est la caractérisation moléculaire et fonctionnelle de PfWDR82 chez P. falciparum.

mots-clés : Plasmodium, PP1, régulateurs,génétique inverse, phosphatases

compétences souhaitées : Biologie moléculaire, culture cellulaire, biochimie.