Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
INSERM U995 éQ. 04 (directeur : GOTTRAND FREDERIC)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

MUC5B dans Susceptibilité à la FIbrose PulmonaiRE – MiSFIRE
réf. -3IM/2017048
responsable : GOUYER VALERIE
courriel : valerie.gouyer@inserm.fr
description du projet :
La fibrose pulmonaire est une maladie incurable qui est un problème majeur de santé dans le monde. Ses origines sont multiples : maladies professionnelles de personnes exposées à des particules, traitements médicamenteux ou maladies d'origine génétique comme la mucoviscidose (mutations sur le gène CFTR) ou non identifiable comme dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). Dans ces maladies, les mucines gélifiantes, particulièrement MUC5B, semblent jouer un rôle fondamental. En effet, un polymorphisme nucléotidique dans la région promotrice du gène MUC5B est associé à la survenue de la FPI. De même dans la mucoviscidose, MUC5B semble jouer un rôle majeur. Cependant, aucune preuve expérimentale permet de faire la relation directe entre fibrose et MUC5B. Les souris déficientes pour Muc5b (Muc5bko/ko) que nous avons créées récemment développent à l'âge adulte une détresse respiratoire avec des anomalies anatomiques similaires à celles décrites dans la mucoviscidose (patients et modèles animaux).
Le travail de thèse consiste à caractériser le phénotype respiratoire de notre souris Muc5bko/ko pour comprendre l'origine de la détresse respiratoire. Une étude anatomique des voies aériennes, une étude histologique et immunohistochimique ainsi qu'une analyse des capacités respiratoires seront menées. L'écosystème respiratoire sera étudié par une analyse de la flore pulmonaire et de la glycosylation des mucines. Enfin la relation directe entre MUC5B et fibrose pulmonaire sera étudiée par des modèles complémentaires expérimentaux de fibrose pulmonaire induite chez les souris Muc5bko/ko. Ces travaux montreront le rôle de MUC5B dans la susceptibilité à la fibrose pulmonaire.

mots-clés : Fibrose pulmonaire ; MUC5B ; souris transgénique

compétences souhaitées : expérimentation murine, RT-qPCR, Elisa histologie, immunohistochimie