Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
INSERM U1192 (directeur : SALZET MICHEL)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

NEUROBRIDGE : Traitement de la lésion de la moelle épinière à l'aide de biomatériaux intelligents
réf. -NEU/2017038
responsable : ASSAKER RICHARD / Co-encadrant : Franck RODET
courriel : richard.assaker@chru-lille.fr,Franck.Rodet@univ-lille1.fr
description du projet :
La lésion de la moelle épinière est l'un des traumatismes les plus dirimants. En effet, les dommages mécaniques primaires et les altérations axonales de la moelle épinière sont suivis d'une cascade de réactions secondaires délétères. La capacité d'auto-régénération et de réorganisation du système nerveux central est insuffisante pour conduire à une récupération fonctionnelle importante et malgré des recherches approfondies; les traitements actuels sont toujours incapables de restaurer la fonction perdue suite à cette lésion. La complexité de la pathologie nécessite le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques qui permettraient de surmonter l'environnement inhibiteur, généré par des facteurs pathologiques spécifiques impliqués également dans la suppression de la régénération axonale. NEUROBRIDGE a pour objectif de créer une thérapie avancée ciblant la lésion de la moelle épinière, en développant des biomatériaux intelligents avec de multiples fonctionnalités afin d'améliorer la régénération neuronale chez les patients, tout en associant cette stratégie à une thérapie génique visant la surexpression du récepteur CD16 au niveau neuronal. Notre stratégie se base sur le contrôle de l'inflammation aiguë. Nous développerons ainsi des biomatériaux basés sur l'alginate qui fonctionnent comme: i) des ponts naturels afin de stimuler les processus de reconstruction du tissu nerveux au niveau de la cavité centrale de la lésion, ii) des carriers permettant la délivrance soutenue des facteurs de croissances/bio signaux et la thérapie cellulaire iii) matrice pour les cellules souches mésenchymateuses Humaines (hMSCs) fournissant une protection neurotrophique et anti-inflammatoire. Nous produirons tout d'abord une preuve de concept d'abord chez le rat puis chez le chien
téléchargez le projet :
  • EN DETAILS

  • mots-clés : Biomateriaux, Alginate, lésion de la moelle épinière, rat, Chien, CD16, cellules souches mésenchymateuses Humaines, RhoA inhbiteur

    compétences souhaitées : Culture cellulaire, protéomique, immunohistochimie, neuroimmunologie