Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR8576 éQ. 04 (directeur : LACROIX JEAN-MARIE)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Induction des systèmes phosphorelais de la bactérie phytopathogène Dickeya dadantii durant les différentes étapes de l'infection de la plante
réf. -3IM/2017013
responsable : LACROIX JEAN-MARIE
courriel : jean-marie.lacroix@univ-lille1.fr
description du projet :
Dickeya dadantii est une Entérobactérie phytopathogène à large spectre d'hôtes causant d'importants dégâts dans les cultures vivrières et ornementales. Tout au long des différentes étapes de l'infection, la bactérie doit percevoir et répondre à de nombreuses variations de conditions environnementales (stress), conséquences de la défense de la plante.
Ces variations sont perçues par différents systèmes phosphorelais classiquement constitués d'un couple capteur transmembranaire/régulateur transcriptionnel. Sous l'action d'un stimulus, l'activité kinase du capteur auto-phosphoryle celui-ci sur une histidine, le phosphate est alors transféré sur un aspartate du régulateur qui module l'expression de gènes cible conduisant à une réponse adaptée. En absence de stimulus, l'activité phosphatase du capteur déphosphoryle le régulateur. Certains de ces phosphorelais sont essentiels car l'inactivation de leurs gènes conduit à une perte de la virulence mais d'autres aux rôles plus discrets, et donc indécelables par inactivation, sont peut-être pourtant utiles à la bactérie durant l'infection. Néanmoins, même pour ceux qui sont essentiels, la variation du profil de phosphorylation au cours de l'infection est inconnue. Cette méconnaissance est due à l'impossibilité de mesurer directement la phosphorylation de ces systèmes du à l'extrême labilité de la phosphorylation.
Ce projet de thèse a pour but de dresser le profil de phosphorylation in planta durant la progression de l'infection de plusieurs phosphorelais dont certains essentiels. Pour ce faire, Nous avons récemment développé une technique unique permettant de suivre la variation de phosphorylation in planta des phosphorelais grâce à une approche par le système du Phos-TagTM. L'étude de la phosphorylation de ces mêmes phosphorelais dans chacune des conditions de stress affrontés dans la plante sera également réalisée in vitro afin d'associer leur stimulus(i) à chacun de ces phosphorelais.

mots-clés : phosphorelais, bactérie phytopathogène, infection, réponse au stress environnemental, Dickeya

compétences souhaitées : microbiologie (croissance bactérienne, motilité, mucosité, biofilm, infection de plantes); biologie moléculaire (PAGE, gels Phos-Tag, clonages, expression de protéines, western blot, fusion de gènes, PCR, transformation); génétique (conjugaison,tr