Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR CNRS 8161 éQ. 06 (directeur : DELHEM NADIRA)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Impact des Exosomes dérivés de Cancers Mammaires traités par Chimiothérapie sur la Régulation du Système Immunitaire : Identification de Biomarqueurs Précoces Diagnostics et Pronostics
réf. -CAN/2017007
responsable : MORALES OLIVIER
courriel : olivier.morales@ibl.fr
description du projet :
Le cancer du sein représente 20 à 25 % des tumeurs cancéreuses en France et touche des femmes de tout âge. Depuis ces 30 dernières années, la mortalité due au cancer du sein a chuté grâce à l'amélioration du dépistage et au diagnostic précoce. Néanmoins, il reste un problème majeur de santé publique, expliquant les efforts menées pour mieux comprendre les mécanismes de la croissance tumorale et de la résistance à la chimiothérapie.
Il est décrit que la tumeur mammaire « détourne » les fonctions normales des cellules immunitaires environnantes, en faveur de sa propre croissance et de sa survie après le traitement. Par ailleurs, l'hypoxie, qui est un état d'oxygénation insuffisante, est caractéristique du micro-environnement tumoral mammaire. De ce fait, l'imagerie de l'hypoxie est d'un grand intérêt (i) pour déterminer une stratégie thérapeutique; (ii) pour détecter des tumeurs à un stade très précoce; (iii) pour déterminer la présence ou l'absence de métastases ganglionnaire et (iv) pour suivre la réponse sous traitement. Enfin, les exosomes sont des nanovésicules sécrétées par les cellules tumorales mammaires qui ont un rôle de signalisation paracrine durant la progression tumorale. Or, les analyses de ces exosomes ont démontré que leur profil protéomique est un indicateur du statut d'oxygénation du tissu tumoral et pourraient être ciblés en tant que véhicule de l'information intercellulaire et notamment en situation d'hypoxie.
Dans ce contexte, l'objectif du projet est dans un premier temps d'établir une liaison entre les cellules immunitaires humaines (effectrices et régulatrices) et les exosomes tumoraux de cancers mammaires soumis à des traitements chimio ou radio-thérapeutique et/ou dans un contexte normoxique ou hypoxique. Puis, dans un second temps, nous souhaiterions imager les exosomes au moyen de ligands visibles en imagerie pour l'IRM et les suivre in vivo afin de détecter les sites métastatiques à un stade infra radiologique.

mots-clés : Cellules immunitaires, Treg, Cancer mammaire, Exosomes, chimiothérapie, Normoxie, Hypoxie, Radiothérapie

compétences souhaitées : Biologie cellulaire et moléculaire Méthodes immunologiques (ELISA, Cytométrie de Flux, Tri cellulaire, Test de suppression, Test de prolifération). Immunofluorescence, immunohistochimie Expérimentations animales Isolement et purification des exos