Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR8204-U1019 éQ. 01 (directeur : TOMAVO STANISLAS)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Etude des facteurs controlant la virulence chez Toxoplasma gondii
réf. -3IM/2017006
responsable : GISSOT MATHIEU
courriel : mathieu.gissot@pasteur-lille.fr
description du projet :
Toxoplasma gondii est un eucaryote unicellulaire d'importance médicale. T. gondii est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes non-immunisées, car il est la cause d'avortement ou de sérieuses malformations chez le f½tus. T. gondii possède un cycle de vie très complexe composé de plusieurs étapes de prolifération et de différenciation chez l'homme et chez les félins. L'étape cruciale pour la pathogenèse de ce parasite chez l'homme consiste en la prolifération du stade tachyzoïte. Cette forme du parasite exprime des facteurs de virulence et d'invasion qui lui sont indispensables pour sa survie chez l'hôte humain. Le profil d'expression de ces facteurs est strictement régulé au cours du cycle cellulaire. En effet, ces protéines doivent être produites dans un cours laps de temps afin d'être insérées dans des organelles d'invasion (micronenes et rhoptries) spécifiques. Cependant, les acteurs responsables du contrôle et de l'établissement de ce profil d'expression spécifique ne sont pas connus. Nous nous proposons de tenter de les découvrir. Nous avons identifié deux facteurs de transcription de la famille des AP2 qui sont impliqués dans la régulation de l'expression de ces gènes. Ces protéines agissent de concert avec d'autres facteurs que nous avons identifiés afin de réguler finement l'expression des gènes de virulence. Nous nous proposons de caractériser ces protéines régulatrices. En utilisant des méthodes de génétique reverse, transcriptomique et protéomique, nous découvrirons le rôle de ces régulateurs dans l'expression des gènes clefs pour la virulence.

téléchargez le projet :
  • EN DETAILS

  • mots-clés : Parasite, virulence, facteur de transcription, regulation de l'expression des gènes, toxoplasma, apicomplexes

    compétences souhaitées : Biologie moléculaire (clonage), biologie cellulaire . Appétence pour l'étude des réseaux de régulation.