Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille : bourses de thèse ouvertes à la mobilité

Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de Lille
Allocations de Recherche "mobilité" - 2017-2018
sujet de thèse proposé par l'Unité de Recherche :
UMR CNRS 8161 éQ. 05 (directeur : TULASNE DAVID)

version française english version

Avant de déposer votre dossier, vous devez vous assurer de remplir les conditions requises et impérativement prendre contact avec le responsable du sujet proposé.

Conditions réglementaires de candidature, pré-requis et procédures (cliquez ici)

Caractérisation de molécules correctrices de mutations non sens UAG
réf. -CAN/2017002
responsable : LEJEUNE FABRICE
courriel : fabrice.lejeune@inserm.fr
description du projet :
Les mutations non sens sont à l'origine d'environ 10% des cas de maladies génétiques rares (mucoviscidose, myopathie de Duchenne, etc) ou fréquentes comme le cancer. La conséquence d'une mutation non sens est la dégradation rapide de l'ARNm porteur de la mutation par un mécanisme de contrôle qualité appelé NMD (nonsense-mediated mRNA decay).
Certaines molécules ont la capacité de corriger ces mutations non sens en permettant l'expression d'une protéine fonctionnelle. Suite à un criblage, nous avons identifié une nouvelle famille de molécules capables de corriger des mutations non sens UAG. Le sujet de thèse portera sur la caractérisation de cette activité correctrice de mutations non sens par cette famille de molécules. L'étudiant(e) validera les résultats du crible sur différentes lignées cellulaires porteuses d'une mutation non sens dans un gène lié à une maladie génétique. Elle/il recherchera des molécules appartenant à la même famille de composés pour déterminer leur efficacité de correction des mutations UAG et mènera une étude comparative avec les molécules d'origine. L'étude portera ensuite sur la détermination de la toxicité des composés et de leur effet in vivo. Enfin, l'étudiant(e) recherchera le mode d'action de cette famille de composés par des approches de microscopie, de biologie moléculaire et de purification de complexe protéique pour une analyse par spectrométrie de masse.
L'étudiant(e) devra montrer une bonne dextérité et une grande rigueur dans la réalisation d'expériences ainsi qu'une forte motivation dans le projet.

mots-clés : mutation non sens, molécule, maladies génétiques, cancer, approche thérapeutique

compétences souhaitées : Savoir faire des calculs de concentrations et de dilutions et savoir pipeter. Avoir déjà travaillé sur l'ARN serait un plus.